Poissons-perroquets

Les poissons-perroquets aux belles couleurs rouge, jaune, orange, bleue vivent en général en bancs serrés parmi les coraux,

Il est bien difficile de distinguer les différentes espèces par la couleur. En effet, mâles, femelles et jeunes portent chacun une livrée différente.

Les mâchoires du poisson-perroquet lui permettent de détacher et de broyer finement les dures branches de corail.
Cette mâchoire aux dents soudées qui forment une sorte de bec a donné son nom au poisson-perroquet.
On connaît plus de 80 espèces de poissons-perroquets (Scarus sp.). En Méditerranée, on ne trouve qu'une seule espèce de poisson-perroquet, le scare de Crête (Scarus cretensis) qui est pêché pour sa chair.

Ce surprenant poisson subit plusieurs modifications au cours de son existence. En fonction de son âge, de son sexe ou voire même de son rang social, sa robe change de couleur.

Les poissons-perroquets ne s'éloignent guère de leur petit territoire et reviennent toujours dormir dans le même abri. On peut souvent les découvrir couchés sur le flanc, enveloppés d'un cocon de mucus transparent, qu'ils sécrètent en une demi-heure et détruisent chaque matin.

Poisson-perroquet royal (Scarus vetula).

Ils déploient tant d'énergie pour se nourrir qu'ils sont les premiers couchés et les derniers levés de tous les poissons du récif. Leur sommeil est si profond qu'un plongeur peut les attraper sans les réveiller.

Surnommés bétail de mer, les poissons-perroquets broutent sans relâche les fonds marins du matin au soir, comme un troupeau dans une prairie.

Ils se déplacent en petits groupes et arrachent les algues du fond, cassant, soulevant de petits blocs, raclant les coraux, bruyamment.

Poisson-perroquet en repos

Leur taille est très variable selon les espèces : de 19 cm à 1,30 m. Quelques individus peuvent même atteindre près de 2 m. Certains mâles arborent une tête au front bombé.

Les plus grandes espèces vivent souvent en solitaire. La femelle est ovipare. Ces dames pondent en groupe de minuscules œufs qui éclosent au bout de 24h.

Le poisson-perroquet et le corail

Le poisson-perroquet est l'un des pires ennemis du corail. Sa puissante mâchoire racle le squelette du corail en quête d'algues vertes.

De plus, pour s'attaquer aux dures branches de corail et aux algues coriaces, son pharynx est tapissé de plusieurs rangées de dents agissant comme de petites meules capables de broyer en une fine poussière le squelette calcaire des coraux, poussière rejetée par l'anus.

On considère ainsi que les poissons-perroquets ont une influence non négligeable dans la formation du sable corallien.
En dispersant le calcaire des coraux " broutés ", ces sédiments contribuent à l'ensablement des coraux intacts.

Les poissons-perroquets, comme bien d'autres habitants du récif, ont à leur service de petits poissons nettoyeurs qui les débarrassent de leurs parasites.
Et, parfois, on peut voir des files de " clients" qui attendent leur tour pour la toilette.

Classification

Règne: Animalia
Embranchement: Chordata
Super-classe: Osteichthyes
Classe: Actinopterygii
Ordre: Perciformes
Sous-ordre: Labroidei
Famille: Scaridae
Genre: Scarus